6e Dimension

Le journal suisse de l'innovation

Compteur intelligent de Doople : un réseau pour une meilleure gestion de l’eau

La start-up Droople, basée à l’EPFL, a développé une solution permettant de connaître et d’optimiser sa consommation en eau. Premier restaurant de l’EPFL à avoir bénéficié de cette expertise, le Montreux Jazz Café sait maintenant qu’il a un potentiel d’économie d’énergie.

Le système proposé par Doople offre de nombreuses possibilités. Il permet notamment de connaître précisément la consommation d’eau, le débit, la température et les heures auxquelles l’eau est la plus utilisée.

En quoi consiste ce compteur intelligent ?

Pour une meilleure gestion de l’eau, la start-up Doople a développé des compteurs intelligents à installer aux points de consommation d’eau.

Ces précieuses données sont envoyées – via une communication basse fréquence et longue portée – et analysées sur une plateforme de gestion dans le Cloud.

«Grâce à une série d’algorithmes, nous pouvons ensuite en extraire des informations utiles», indique Ramzi Bouzerda, CEO de Droople. Fondée en avril 2018, la start-up est basée à l’EPFL Innovation Park.

Un système déjà testé dans un restaurant

Un restaurant du campus EPFL a récemment utilisé le système développé par Droople. «Je cherchais à savoir s’il était pertinent d’installer un récupérateur de chaleur sur les compresseurs de froid du Montreux Jazz Café situé dans le bâtiment Artlab», explique David Gremaud, chef de projet Énergies au Domaine immobilier et infrastructures (DII) de l’EPFL.

En effet, réfrigérateurs et congélateurs fonctionnent via un processus exothermique. L’eau qui circule dans les compresseurs de froid de ces appareils servent à évacuer la chaleur. En principe, cette eau chaude finit dans les égouts, mais il est parfois pertinent d’utiliser un récupérateur de chaleur pour mettre en valeur cette énergie.

Des compteurs intelligents ont donc été installés sur les sorties d’eau des compresseurs de froid des congélateurs et réfrigérateurs du Montreux Jazz Café au printemps. Après deux semaines de récolte de données, il a été établi que débit et température étaient suffisamment élevés pour justifier l’installation d’un récupérateur de chaleur. Donnant suite à ces recommandations, un récupérateur de chaleur va prochainement être mis en place.

Quels sont les avantages de ce système ?

Selon David Gremaud, «à l’heure actuelle, il n’existe pas de solution technique toute faite sur le marché pour effectuer un monitoring des installations». Le système proposé par Droople pourrait donc être particulièrement utile aux chauffagistes et aux installateurs sanitaires notamment, pour monitorer et optimiser les processus existants.

Il permet également une maintenance facilitée. «Nous pouvons prévoir quand les filtres des fontaines à eau ou des machines à café doivent être changés par exemple, explique Ramzi Bouzerda. Légalement, lorsqu’une quantité d’eau donnée a été consommée, ces filtres doivent être changés. Grâce à notre solution, nous pouvons déterminer quand la maintenance devra être effectuée, mais aussi optimiser l’itinéraire qu’il faudra emprunter pour intervenir sur ces différents appareils.»

Autre avantage, la faible consommation en énergie du système. Les compteurs fonctionnent avec des batteries et sont équipés d’un dispositif de communication de type LoRa – basse fréquence et longue portée. Seul une faible quantité de données est régulièrement envoyée ce qui permet de limiter la consommation en énergie. Un fonctionnement qui garantit une durée d’utilisation du compteur de l’ordre de trois à cinq ans sans maintenance.

 

 

Crédit: Article adapté d’une publication originale sur le site de l’EPFL, les textes, les images et les vidéos sont sous licence CC BY-SA 4.0

Au Suivant Poste

© 2021 6e Dimension

Thème par Anders Norén